본문 바로가기
  • Home

L'hospitalité Poétique de Derrida

  • Journal of Humanities
  • 2009, (44), pp.91-121
  • Publisher : Institute for Humanities
  • Research Area : Humanities > Other Humanities
  • Received : June 29, 2009
  • Accepted : July 28, 2009

RHEE, EUN JUNG ORD ID 1

1성균관대학교

Candidate

ABSTRACT

Cet article explore le concept de 'hospitalité poétique' de Derrida. Derrida définit l'hospitalité comme l'éthique ou la culture elle-même, dans la mesure où elle concerne l'éthos, dans lequel nous sommes liés aux autres et à nous-mêmes. Derrida fait une distinction entre l'hospitalité conditionnelle et l'hospitalité inconditionnelle. La loi inconditionnelle, absolue et hyperbolique de l'hospitalité fait offrir au nouveau venu, tout ce que le maître possède, y compris sa maison et soi-même sans demander son nom ou la récompense, alros que la loi conditionnelle, relative et tolérante de l'hospitalité dépend des droits et des devoirs existants. Dans l'hospitalité il y a une aporie. En effet, les deux lois s'incluent et s'excluent l'une l'autre à la fois. Les lois actuelles reçoivent de l'inspiration de la loi de l'hospitalité absolue. La manière derridienne de traiter l'aporie offre une solution poétique à ce problème, car il nous demande de dépasser la limite de l'aporie de l'hospitalité. La loi de l'hospitalite est un procédé poétique en cours, qui crée de nouveaux espaces entre l'hospitalité hyperbolique et l'hospitalité tolérante. Cette nouvelle vision de l'hospitalité peut être appelée 'poétique', si on reprend la formule de Derrida : "Un acte d'hospitalité ne peut être que poétique."

Citation status

* References for papers published after 2022 are currently being built.