본문 바로가기
  • Home

Some Aspects of Laughter in the Autobiographical Writing of J.-J. Rousseau - How to Overcome the Fear of Ridicule

leeyongcheol 1

1한국방송통신대학교

Accredited

ABSTRACT

Le rire pourrait être considéré comme l’un des thèmes inhérents chezRousseau tant au niveau du discours littéraire que sur le plan du discourssociopolitique. Cependant, jusqu’à récemment, ce sujet n’a guère attirél’attention. L’objet de cette étude consiste à examiner d’abord l’influencedu rire sur l’identité de Rousseau dans son enfance, pour ensuite aborderde plus près la propriété du rire auquel Rousseau s’est attaché afin d’obtenirla paix et le bonheur de l’âme au coeur de la solitude forcée. Rousseau se croit souvent une victime de moqueries et il critique la dérisionen compatissant à la douleur de son objet. Loin de fonctionner pourpunir les vices, la dérision sert à ridiculiser tout ce qui s’écarte de l’opinionmanipulée par les puissants, y compris la vertu au détriment des relationshumaines dans la société. Rousseau s’adonne à l’écriture afin de promouvoir la vérité et la vertu,mais il devient lui-même l’objet du mépris général. Il déclare avoir trouvé le bonheur intérieur dans la solitude, tournant en dérision ses persécuteurs. Un des hommes les plus malheureux selon le critère social, pourtant sachantjouir de son existence, il peut avoir un sourire heureux pourlui-même et souhaite offrir à ses lecteurs le sourire susceptible de les consoler;en contrepartie il veut gagner leur affection. Rousseau a gravé ainsiun sourire dans la littérature, que les ténèbres les plus sombres ne sauraientobscurcir; sourire du bonheur intérieur et d’égalité que tout lemonde peut partager.

Citation status

* References for papers published after 2022 are currently being built.