본문 바로가기
  • Home

L'Etude sur la intertextualité entre des littératures et des arts plastiques

  • The Journal of Aesthetics and Science of Art
  • Abbr : JASA
  • 2007, 26(), pp.415-442
  • Publisher : 한국미학예술학회
  • Research Area : Arts and Kinesiology > Other Arts and Kinesiology

Shin, Hye-Kyung 1

1경기대학교

Accredited

ABSTRACT

Ce travail se propose de réfléchir sur la intertextualité entre des littératures et des arts plastiques. Ce qui nous avons de l'intérêt en particulière que nous etablissons des nouvelles relations entre des littératures et des arts plastiques. C'est pourquoi, parallèment aux études orientées vers les sources picturales des textes, qui constituent le pendent des iconologiques, ont pu se développer, de ce côté-la de la frontière, des travaux davantage attentifs aux aspects que présent les rapports entre textes et images. Donc, Notre travail fait pour trouver des connaissances, pourquoi des littératures et des arts plastiques sont egalement étudié, aussi comment se compense l'un et l'autre? et comment produisent-ils des culturels synthèses? Pour Ces problèmes à u résoudre, on avait donc tout intérêt à se concilier l'invisible en le visualisant; à négocier avec lui; à le présanter. C'est à dir; L'étude sur la intertextualité entre des littératures et des arts plastiques fait une unité en se basant sur l'image et en présant des formes individuelles. Pour R. Debray, L'image constituant le levier d'un troc dans le perpétuel marchandage du vouant avec l'invu. C'est une catégorie mentale, non esthétique. L'image met en rapport des termes opposés. en assurant transmission(de sens, de grâce ou d'energie), elle fait raccord. Penser l'image suppose en premier lieu qu'on ne confonde pas pensée et langage.. Puisque l'image fait penser par d'autres moyens qu'une combinatoire de signes. Un tableau, une photo, un plan ne se décomposent pas en fragments, bribes ou traits compasable à des mot ou des sons et qui porraient prendre sens par le jeu de leuroppositions. Si L'image était une langue, elle serait traduisible en mots, et ces mots à leur tour en d'autres images, car le propre d'un langage est d'être passible de traduction. Une image est un signe qui présent cette particularité qu'elle peut et doit être interprétée mais ne peut être lue. La littérature se devise la langue ordinaire et se concrétiser l'imaginaire signification par la sensation. C'est à dire; La littérature a des rapports avec le mond réel d'anterieur à langue par la langage imaginaire langage. Autant dire que l'art plastique arrive à la valeur spirituelle en obtenant la représantation imaginaire. En un mot, La littérature donne le corps sensationnel à la présentation imaginaire et l'art plastique donne la spiritualisation à le corps sensationnel. la intertextualité entre des littératures et des arts plastiques est là.

Citation status

* References for papers published after 2022 are currently being built.