본문 바로가기
  • Home

Recherche sur <Trois études pour une crucifixion> de Francis Bacon : à la lumière de la théorie de Merleau-Ponty

  • The Journal of Aesthetics and Science of Art
  • Abbr : JASA
  • 2011, 34(), pp.255-280
  • Publisher : 한국미학예술학회
  • Research Area : Arts and Kinesiology > Other Arts and Kinesiology
  • Published : December 30, 2011

HAN EUI JUNG 1

1파리 10대학

Accredited

ABSTRACT

Cette recherche vise à regarder la peinture de Francis Bacon selon trois points de vue: l'artiste, l'œuvre et le spectateur. Pour cela, elle s'axe principalement autour de la notion d'expression: s'exprimer, exprimer autrui, et recevoir l'expression. Nous prenons un exemple de <Trois études pour une crucifixion>(1962). Si nous considèrons cette peinture comme autoportrait, la chair déformée et transformée de Bacon peut devenir non seulement la sienne mais aussi celle de l'autre. Cet autoportrait de Bacon va alors vers l'altérité. Ce qui est exprimé de soi sur la toile, c'est plutôt ‘le système d'équivalence’ propre à l'artiste, le style de l'artiste. Dans ce tableau en tant que portrait, la figure baconienne est toujours limitée dans l'espace-temps. Mais l'espace est comme un prolongement épidermique des corps, et le présent coexiste avec le passé et le future. Bacon exprime nombreuses relations entre moi et autrui, autrui et autrui, l'homme et le monde à travers le tryptique. C'est le spectateur qui y trouve l'expressivité, le pouvoir qui rend possible la multiplicité des expression. L'expressivité baconienne se traduit par des oppositions: l'expressivité narrative entre sens et non-sens, l'expressivité historique entre tradition et modernité, et l'expressivité thématique comme entre vie et mort, plaisir et douleur, sacré et profane. Comment peut-on interpréter la coexistence de ces oppositions? Merleau-Ponty peut répondre que l'expression est d'inventer du sens dans l'union des opposés. Cette ‘ambiguïté’ de l'expression est essentielle à l'existence humaine. Le style ambigu est donc co-enfanté entre l'oeuvre et l'artiste, par le tableau perçu et celui qui le perçoit.

Citation status

* References for papers published after 2022 are currently being built.